Après de multiples recherches sur le meilleur compagnon de ma nacelle gyro-stabilisées pour les longues journées de tournage, j’ai fini par craquer pour la solution de la société américaine Atlas Camera Support.

Ce qui m’a attiré c’est d’abord son prix, avoisinant les 1000 €, port et douane comprises pour un kit couvrant les poids de 3 à 14 kg, le prix étant compressible si vous comptez utiliser toujours la même configuration et choisissez une plage de poids fixe (au choix : 3-6 kg, 6-10kg, 10-14kg).

J’ai pu essayer l’Easyrig avec ces nacelles, et le système introduisait un « walking effect » trop perceptible pour être utilisé en marchant. En combinaison avec un Flowcine Serene, le walking effect s’annule et le confort du système est très bon, ce qui en fait une très bonne solution mais plus coûteuse (comptez environ 4000 € au total), il existe également une solution américaine avec des straps elastiques accrochés à une veste de steadicam, mais je trouve cette solution trop encombrante (comptez également environ 7500 € pour ce système)  , j’ai donc donner sa chance au Atlas Camera !

A noter aussi les solutions d’exosquelette comme celui de l’aigle, mais ces solutions n’étant pas encore prêtes à être commercialiser, je ne pourrais pas vous proposer un réel avis sur le produit.

Le Kit fournit par Atlas Camera (la composition varie selon la gamme de poids que vous choisirez) :

 

L’utilisation du système :

Concrètement, le montage du système est d’une simplicité enfantine, on enfile des tiges dans des tuyaux qu’on enfilent eux-mêmes dans le harnais, rien de bien scientifique !

Le manuel vous explique les différentes combinaisons Tuyaux / Tiges à utiliser selon le poids que vous comptez porter, le tout en lbs et non en kg, Merci les ricains ! Divisez par 2 le poids en lbs et hop, vous avez les valeurs en kg !

Vous enfilez donc votre harnais dans lequel vous aurez préalablement monter les tiges et tubes, attention à ne pas taper dans les lampes et autres choses accrochées au plafond :-)

Le strap est ajustable en hauteur et est tellement standard que vous pouvez vous-même créer vos propres straps de la longueur que vous désirez selon la hauteur de votre plan.

Placez de préférence la nacelle en hauteur sur son pied de table ou sur le pied lumière au moment de l’accroche pour ne pas avoir à trop vous baisser et hop on lie le support et la nacelle et c’est parti !

Qu’est-ce que cela vaut ?

Tout d’abord, le constructeur préconise de toujours supporter au minimum 10 à 15 % (ET PAS 9 % ! :-) ) avec vos bras, cet avertissement omniprésent dans le manuel est plus une forme de dédouanement pour le constructeur vis à vis de la casse.

Les tiges sont faites de fibre de verre, elle supportent donc la déformation, mais évidemment ont un point de rupture, vous pourrez donc lâcher les mains rapidement si besoin est, sans que les tiges cassent instantanément, ceci dit éviter de le faire trop longtemps, le constructeur ne remplace pas la casse !

Mes tests en marche et en course ont été très concluants (une vidéo arrive bientôt) avec un Ronin et une RED Epic. Virtuellement pas de walking effect comparé à l’easyrig seul et un confort supplémentaire pour les bras et les longues prises.

Cependant ce poids se trouve réparti sur vos hanches et votre colonne, et vous devrez supporter quand même une partie du poids sur les bras lorsque vous voudrez relever votre plan dynamiquement sans remonter les straps.

Le confort globale du système n’est pas encore aussi bon que celui d’un Easyrig mais à ce prix-là le système remplit parfaitement sa tâche de soulagement des bras.

Mes bras et mon porte monnaie remercient Atlas Camera Support après la journée de tournage !

Le gros avantage du système réside selon moi sur le fait qu’il est fait avec des accroches standards que vous pourrez trouver dans n’importe quel magasin de bricolage, et à vous d’améliorer votre système pour le rendre plus élastique, ou agrandir les straps, avec un peu d’imagination et de tests ce système remplira tous les scénarios possibles.

Je conseille donc vivement ce système aux opérateurs soucieux d’avoir leur propre support pour des tournages légers et conseillerais de louer un easyrig + serene pour des tournages plus éprouvants pour l’opérateur.

D’autres utilisateurs du système ?